Poker en ligne gratuit sans téléchargement!

Déjà enregistré?
Réinitier mon mot de passe


Jouer avec AK

Jouer avec AK

Toutes les combinaisons de départ que l’on reçoit à une table de poker ne se valent pas. La combinaison AK (As,Roi) est particulièrement intéressante à jouer encore faut-il savoir comment et quand ? Savoir lire les cartes et comprendre les potentialités tout comme les risques possibles de cette combinaison, ce sont les réponses que nous apporterons dans ce sujet.
Durant vos parties de poker Texas HOLD’EM, vous aurez sûrement l’occasion de recevoir une combinaison composée d’un AS et d’un ROI. C’est ce que l’on appelle plus simplement, le big slick. A partir de cette excellente main, une bonne orientation du jeu pourra permettre de gagner gros.

Présentation du BIG SLICK

Le potentiel de la combinaison As/King (As & Roi)
La combinaison Big Slick, ou AK, est l’une des meilleures mains de départ que l’on peut avoir. Un AK s’ouvre à de nombreuses possibilités. Le AK peut être différencié entre une combinaison de couleur identique (As et Roi de même couleur, c'est-à-dire deux cartes en Cœur, Pique, Carreau ou Trèfle) ou non (As et Roi de couleurs différentes).
Une combinaison AK de même couleur accentue encore un peu plus la puissance que cette combinaison peut apporter à votre jeu. Le potentiel d’un AK est simple : ce sont les cartes ayant les plus grandes valeurs. Si vous allez jusqu’à l’abattage en bluffant, cette combinaison peut encore vous permettre de gagner dans le cas où votre adversaire aussi a joué en bluff et que vous vous départagez donc avec une simple HIGHEST CARD (carte haute).
Les risques liés à la combinaison AK
Le premier risque qui survient lorsqu’un joueur de poker reçoit cette combinaison, c’est de s’emballer et de penser posséder la meilleure main à la table. Souvenez vous que si à l’abattage, aucune combinaison de jeu ressort de cette main de départ, une simple paire de 2 peut vous battre. Donc, pas de précipitation, vous avez bien commencé, encore faut il bien finir.
Au vu des possibilités offertes par la combinaison, le risque est aussi de se borner sur la valeur de la combinaison que l’on a au lieu de penser au jeu à la table. Encore une fois au poker, aucune main quelle qu’elle soit ne doit être considérée comme parfaite. Lorsque la table montre des signes de danger, avoir un AK ne veut pas dire qu'il ne faut jamais se coucher.

Comment jouer une combinaison de départ en AK ?

Les stratégies adaptables
Avec un AK en main, un jeu agressif est tout à fait efficace. Relancer en pré – flop et continuer à miser en flop ou même à relancer si le flop vous est favorable (combinaisons ou probabilité de combinaisons pour les deux dernières cartes à sortir). Contre des CALLING STATIONS (Joueur qui suit quelle que soit la mise adverse, et quel que soit son jeu. Les Calling Stations n'ouvre pas les pots et ne font pas monter les enchères, ils jouent un rôle de joueur passif plutôt que de joueur agressif. C'est une bonne source de profit pour des joueurs confirmés), contentez vous de faire CHECK si votre position vous fait parler après eux.
Avec une combinaison AK, la stratégie du CHECK-RAISE touche souvent au but. Dites vous bien donc que le CHECK-RAISE des autres joueurs peut aussi cacher une main comme la vôtre. Enfin, avec un AK, n’optez pas pour un espoir de faire STRAIGHT, les chances sont nettement plus réduites. Si vous êtes en position UTG, c'est-à-dire le dernier à parler après le FLOP et que vous n’avez toujours aucune combinaison, jouez la grosse mise mais couchez vous si on continue à vous surrelancer.

Jouer le AK selon la taille de son tapis

Avec un gros tapis, on peut s’autoriser à relancer avec son AK. Par contre, il faut être plus prudent avec un tapis moyen où il n’est pas utile de se borner sur ses cartes au risque de perdre plus qu’il n’en faut. Si vous êtes en assez mauvaise posture avec un petit tapis et qu’en plus, vous êtes en fin de manche dans un tournoi (donc plus assez pour revenir avec de petits pots gagnés), tentez le tout pour le tout avec cette combinaison qui a ses chances de vous faire remonter la pente.
Ne pas jouer son AK
Parfois, il est préférable de directement abandonner votre main et vous coucher. Il en est ainsi lorsque vous allez jusqu’au TURN avec juste le As comme HIGH CARD et que vos adversaires vous suivent et relancent même depuis le pré – FLOP.
Idem si vous soupçonnez vos adversaires d’avoir une paire de As ou de Roi, ils partent déjà avec une avance certaine et les cartes suivantes pourraient leur être encore plus favorable. Evitez également de trop compter sur votre AK si il y a possibilité de tirage d’une couleur ou d’une suite. Un TURN avec 4 couleurs déjà s’annonce mal. Un BOARD composé d’une paire est également un risque à considérer car un brelan (même de 2) est hors d’atteinte.

Note importante:

Saches que ces stratégies fonctionnent beaucoup plus sur les tables à gros buy-in car les joueurs sont bien plus sérieux et n’engagent pas leurs jetons n’importe comment.

Si tu n’as pas suffisamment de jetons pour accéder a ces tables, n’hésites surtout pas d’en demander sur le chip market.


jouez maintenant