Poker en ligne gratuit sans téléchargement!

Déjà enregistré?
Réinitier mon mot de passe


Déterminer la taille des mises

Déterminer la taille des mises

Les mises et relances

La taille d'une mise doit toujours être proportionnelle à la taille du pot. Avant de miser ou de relancer, vous devez donc savoir combien d'argent il y a au milieu. La somme que vous allez miser dans le pot déterminera la cote du pot. Selon la mise que vous allez faire, vos adversaires auront une cote du pot correcte ou incorrecte pour suivre.

À chaque fois qu'un adversaire suit sans avoir la cote du pot nécessaire, vous faites des bénéfices puisqu'il commet une erreur. Il est très important de bien choisir la taille de sa mise pour pousser l'adversaire à faire ces erreurs en suivant.

À chaque fois qu'un adversaire suit avec une mauvaise cote, vous gagnez de l'argent.

En faisant des mises adaptées, vous allez maximiser vos gains et minimiser vos pertes (tout le poker est résumé dans cette phrase). Cela vous permettra également de mieux contrôler votre jeu et le pot. Vous pourrez manipuler vos adversaires en leur donnant une mauvaise cote pour suivre lorsqu'ils ont des mains à tirage.

Si vous avez un bon jeu et que vous sentez que votre adversaire a une main moins bonne que la votre, vous devez essayer de miser aux alentours de ¾ de la taille du pot.
Exemple, il y a 200$ dans le pot, vous allez miser entre 150$ et 200$.

Cela empêchera vos adversaires de vous suivre s'ils sont sur un tirage, parce qu'ils n'auront pas la cote du pot nécessaire pour rester dans la main. De plus, cette taille de mise vous permet de faire le ménage et de pousser les mains les plus faibles à se coucher, ce qui réduit la possibilité que votre main soit perdante au dévoilement du turn et de la river.

L'avantage des grosses mises

En faisant des mises d'une taille importante quand on a une bonne main, on place nos adversaires dans une situation compliquée, s'ils veulent suivre, on en saura un peu plus sur la force de leur main. Pour que votre adversaire suive, il doit avoir une main décente ou puissante, ou une main à tirage haut.

Si on a une main décente mais qu'elle peut être facilement battue, on ralentira un peu l'action, lors du dévoilement des autres rues, notre adversaire a peut-être une meilleure main que nous vu qu'il a suivi notre grosse mise. Mais si on pense que l'on a la meilleure main, il faut continuer à faire de grosses mises pour essayer de prendre le plus d'argent possible à cet adversaire. On appelle ça une mise de valorisation, un value-bet.

Attention aux relances et aux mises trop faibles qui permettent aux joueurs d'entrer dans nos coups, pour aller voir le flop avec n'importe quelle main, vous leur donnez la cote nécessaire. Toujours 3 fois la blind pré-flop, utg 4 fois.
Évitez toujours les mises et les relances minimum. Faites une grosse mise ou ne misez pas du tout.

Si vous faites une relance minimum de la mise d'un joueur, vous lui donnez la cote pour vous faire perdre, même si vous avez la meilleure main à ce moment-là. De plus, une mise ou relance minimum vous dit peu de choses sur la main de votre adversaire puisqu'il va généralement suivre avec n'importe quelle main.

Les tours d'enchères :

jouez maintenant